> Conseils > Comment poser une fenêtre ?

Comment poser une fenêtre ?

Guide proposé par AVM

Vous cherchez à savoir comment poser une fenêtre ? Nous vous expliquons pas à pas comment procéder à travers quatre étapes, de la vérification du gros oeuvre au calfeutrement.

Les étapes pour poser une fenêtre

  1. 1. Vérification du gros œuvre et de la fenêtre
  2. 2. Le calage et préparation de l’appui
  3. 3. La fixation
  4. 4. Le calfeutrement
Avant de commencer :
  • Préparer les outils et le matériel
  • Nettoyer le support
  • Préparer la menuiserie
Matériaux et outils :
Matériaux
Outils
Les étapes

1. Vérification du gros œuvre et de la fenêtre

Utiliser le niveau pour mesurer l’aplomb du support. Le DTU 36.5 accepte un écart de maximum 10 mm.

Utilisez à nouveau le niveau pour vérifier les niveaux haut et bas du support. L’écart accepté dans le DTU 36.5 est 3mm/m limité à 10 mm maximum.

Utilisez une règle de 2m pour mettre en évidence un défaut de planéité. Si le défaut est de maximum 10 mm il faut réaliser une bande de redressement.

A l’aide du mètre prendre les cotes de largeur et de hauteur à l’intérieur du support. Prendre les mesures des extrémités et du milieu du support.

Vérifier que la menuiserie correspond au support en la mesurant aussi.

2. Le calage et préparation de l’appui

Le calage a principalement deux objectifs. La reprise des charges statique et dynamique.
Maintenir un jeu de 5mm minimum pour le calfeutrement.
Bien sur, il servira aussi pour rectifier un défaut de niveau.

Les cales doivent être posées au droit des montants dormants. Le calage d’assise doit intéresser toute l’épaisseur de l’appui. Un calage doit être mis en place au droit des chariots, vantaux fermés et tous les 300mm maxi.

Mettre en place le fond de joint. Cela peut-être de la bande de mousse pré comprimée classe 2.

Ne pas la plier, faire des coupes pour les angles.

Relevé la bande de mousse pré comprimée sur les montants tableaux.

Appliquer le mastic sur l’appui béton ou rejingot. La hauteur du cordon doit être de 13mm mini pour cela entailler le bec suivant la photo. Appliquer un mastic 1er catégorie de la classe 25E sous le label SNJF.

Appliquez-le mastic de première catégorie derrière la bande de mousse.

3. La fixation

Les fixations doivent être posées au droit des fiches, ou des points de verrouillage des ouvrants.

L’espacement entre deux fixations successives sur le périmètre de la baie ne doit pas être supérieur à 0,80 m.

Bloquer les en faisant un quart de tour à droite (tournevis plat).

Poser les pattes de fixation.

Mettre la menuiserie dans le support et la bloquer avec des serre-joints.

Avec une perceuse à béton, percer au travers de la patte contrecoudée

La patte doit être en retrait du dormant afin de ne pas contraindre celui-ci lors du vissage sur le gros œuvre.

Le boulon ne doit pas être serré; la patte doit être libre.

Insérer la cheville et la vis.

Viser pour fixer la menuiserie dans le support.

Un jeu de 5mm mini doit être respecté entre la menuiserie et le gros œuvre.

Avec la clé à pipe de 10mm serré la patte contrecoudée sur la menuiserie.

. Pour les fenêtres coulissantes

Sur les menuiseries coulissantes il y a des cales associées aux fixations à installer
Voir la notice de mise en œuvre livrée dans le colis de quincaillerie.

4. Le calfeutrement

Avant la mise en place du calfeutrement, vérifier sur la menuiserie :

  • Son équerrage par les diagonales
  • Son aplomb
  • Son niveau.

Le calfeutrement est réalisé côté extérieur après la fixation de la menuiserie.

L’étanchéité est réalisé par un mastic de 1er catégorie 25E label SNJF entre la menuiserie et le gros œuvre. Bien effectuer le raccord avec l’étanchéité faite sur l’appui.

Avantages

En suivant ce tutoriel de pose vous aurez une menuiserie avec une bonne mise œuvre.

Bon à savoir

Le DTU 36.5 « mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures » réglemente la mise en œuvre des menuiseries extérieures. Les experts s’en servent en cas de litige comme document de référence.